Abbaye Aniane

En 2010, la communauté de communes Vallée de l'Hérault a racheté à l’Etat l'ancienne abbaye d'Aniane pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine riche d'histoire(s), au sein du Grand Site de France St-Guilhem-le-Désert - Gorges de l’Hérault. Aujourd'hui, l'abbaye est un lieu de vie culturelle et touristique.

Fondée en 782 par St Benoit, l’abbaye est devenue, après la Révolution française, successivement filature, prison et centre pour mineurs, qui finit par fermer définitivement en 1998. Laissée à l’abandon, elle fut saccagée et vandalisée, malgré son classement au titre des monuments historiques en 2004.

Le développement culturel et touristique de son territoire constituant l'une de ses enjeux majeurs, la communauté de communes Vallée de l’Hérault a décidé de racheter le site à l’Etat en 2010 afin d'assurer sa sauvegarde dans un premier temps, puis d'envisager une nouvelle vie pour le lieu dans un second temps.

Des travaux de sauvegarde ont été entrepris (restauration du toit de la chapelle, sécurisation et clôture du site...). Plusieurs campagnes de fouilles archéologiques, conduites entre 2011 et 2015 par le CNRS, ont permis de mieux connaître et valoriser l'histoire du site.

Aujourd’hui, l'abbaye, en tant que lieu culturel, fait l'objet d'une programmation artistique portée par la Communauté de communes Vallée de l'Hérault et accueille aussi divers événements culturels et touristiques.

Informations annexes au site