Les vestiges archéologiques

Depuis 2011, plusieurs campagnes de fouilles ont été conduites qui permettent de révéler l'histoire de l'abbaye médiévale.

Les fouilles archéologiques

De la campagne de fouilles du CNRS…

De 2011 à 2016, une équipe d’archéologues du CNRS dirigée par Laurent Schneider, a tenté de percer les mystères de l’abbaye par des campagnes de fouilles. Ainsi, l’ancienne abbatiale d’une longueur d’au moins 35 m pour une largeur estimée à 12 m a été mise à jour. Les archéologues ont aussi découvert les vestiges d’un ancien cloître roman présentant des sculptures du XIIe siècle, témoignages de la splendeur passée de l’abbaye. Grâce au travail des scientifiques, le véritable rayonnement de l’abbaye d’Aniane au Moyen Âge est progressivement restitué.

… aux petits archéologues

Afin de transmettre ces connaissances et découvertes aux plus jeunes, un espace de fouilles fictives a été créé dans l’ancienne abbaye d’Aniane. Par le biais d’objets qu’ils trouvent et analysent, enfants et adolescents mènent une véritable enquête archéologique, découvrant ainsi les vestiges de l’abbaye médiévale. Le cloître, la cuisine, le cellier, le réfectoire… n’ont plus de secret pour eux ! Cet atelier d’initiation aux fouilles archéologiques est proposé aux scolaires dans le cadre du service éducatif et aux 7/14 ans pendant les vacances.

Certains éléments de sculptures sont depuis protégés au titre des monuments historiques. Un projet d'exposition est aujourd'hui à l'étude.

Le Département de l'Hérault et le Service régional d'archéologie accompagne ces recherches.

Informations annexes au site