Présentation

Des paysages exceptionnels

Si Saint-Guilhem-le-Désert, l’abbaye de Gellone, le cirque de l’Infernet, le pont du Diable, les gorges de l’Hérault, la grotte de Clamouse et, à partir de 2018, le pont de Saint-Etienne d’Issenssac et le ravin des Arcs en sont les lieux les plus emblématiques, le Grand Site de France "Gorges de l’Hérault" recèle bien d’autres richesses patrimoniales, naturelles et culturelles.  

Le plateau calcaire entaillé par la force et la patience du fleuve Hérault dessine des silhouettes parfois vives et saillantes aux rives rocheuses abruptes ; parfois douces et généreuses entourées d'une riche végétation. Au-dessus, sur les versants secs, résident le chêne vert et la garrigue.

Dans les monts de St-Guilhem-le-Désert, la dolomie sculptée par l'érosion se marie au pin de Salzmann, accroché tel un bonsaï à la roche. On y ressent une émotion de dépaysement et de permanence, le temps se suspend.

C'est là que St-Guilhem a décidé de fonder l'Abbaye de Gellone, il y a 1200ans, dans ce désert "spirituel". Ensuite l'impulsion du pèlerinage sur le chemin de St-Jacques de Compostelle a contribué au développement des villages à l'époque médiévale et à la construction du pont du Diable...

Ainsi, depuis plusieurs années nous disons que l'expérience vécue sur le Grand Site de France est celle d'un "cheminement initiatique, sensoriel et spirituel". 

Un patrimoine bâti remarquable 

Citons le Castellas du Barry à Montpeyroux, l’église St-Sylvestre-des-Brousses à Puéchabon , le moulin Bertrand, ou encore l’abbaye St-Benoît d’Aniane. Grands ou petits, les édifices bâtis du Grand Site au coeur d'un paysage préservé en font l'une de ses spécificités, son authenticité et son histoire.

Sites classés et patrimoine mondial

Le cœur du Grand Site repose sur trois sites classés, protégés par l’Etat (8 793 ha jusqu’en 2017) : gorges de l’Hérault, abords du village de Saint-Guilhem-le-Désert et cirque de l’Infernet, Grotte de Clamouse.

Dans ce périmètre, deux monuments sont également inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France : l’abbaye de Gellone fondée en 804 et le pont du Diable du XIe siècle.

Le Grand Site de France recouvre également une partie du site des Causses et des Cévennes, également inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco pour ses paysages agro-pastoraux.

Vous pouvez également vous référer au site ACIR et AVECC. 

Rappel des dates clés de la démarche de gestion
1991 : Lancement de l’Opération Grand Site sur Saint-Guilhem-le-Désert (études et travaux)
1998 : Création d’un Syndicat Intercommunal à vocation unique (SIVU) du Grand Site et élargissement du périmètre aux 4 communes portes
2002 : Intégration du SIVU à la Communauté de communes Vallée de l’Hérault, prise de la compétence facultative « Opération Grand Site » et montée en charge de la démarche
2004-2009 : Mise en œuvre du programme d’actions de l’Opération Grand Site (une cinquantaine d’actions)
2010 : Obtention du label Grand Site de France sur la base d’un plan de gestion répondant à 4 grands axes
2017-2018 : Renouvellement du label Grand Site de France, de son plan de gestion et extension du périmètre

Carte d'identité

►   Nb de communes : 10

►   Nb d’habitants : 6000 environ

►   Superficie : 20 788 ha

►   Fréquentation annuelle : sud du site (Pont du Diable -St Guilhem) : 600 à 650 000 visiteurs/an (source étude 2011-2012) / Le site d’Issensac au nord des gorges de l’Hérault est le second secteur de fréquentation majeur du Grand Site de France, il compte environ 52 000 visiteurs/an

►   Démarche : démarrée en 1991

 

Informations annexes au site