Eau potable

Le service des eaux a pour mission de gérer les équipements, les entretenir, les rénover mais aussi mettre en place des actions pour la gestion de la ressource en eau.

Sécuriser les équipements pour mieux répondre aux besoins des populations

Le service des eaux a lancé les études liées aux schémas directeurs et les premiers grands travaux.

En 2019, un diagnostic des ouvrages d’eau potable et d’assainissement a été réalisé sur le territoire. Il a s’agît de vérifier l’état des installations : unité de pompage et de traitement, château et réservoir d’eau, etc. L’opération a également été l’occasion de vérifier l’état des bouches à clé et des regards afin de sécuriser le réseau.

Les travaux liés à l’étude ont débuté en juin 2019 et vont permettre de réaliser l’étude qui sera livrée en 2021. Cette opération que l’on appelle sectorisation, va aussi permettre d’optimiser le rendement en eau et d’éviter le gaspillage de la ressource. 

En 2020, les campagnes de reconnaissance, de mesure ont eu lieu pour diagnostiquer au plus juste l’état du réseau. La pandémie a fortement perturbé le calendrier, ainsi les schémas directeurs intercommunaux devraient être livrés d’ici la fin du 1er semestre 2021.

Entretenir le réseau et le patrimoine

Le renouvellement et l’investissement visent à garantir la qualité de l’eau en réseau, la continuité du service et enfin à diminuer les pertes causées par les fuites.

Plusieurs actions on été réalisées en 2020 : 

  • Des travaux de renouvellement de réseau ont été réalisés sur les communes suivantes : Le Pouget (rue des Caves et Gorgues, 320 mètres linéaires), Jonquières (rue du Pont neuf, 165 mètres linéaires), St-Jean-de-Fos (rue du Jeu de ballon, 110 mètres linéaires) et Montpeyroux (rue des Ecoles, 45 mètres linéaires).
  • Une extension de réseau pour la création d’un lotissement à Le Pouget, une déviation de réseau à Montarnaud.
  • La campagne de changement des compteurs en radio-relevés par la société LVD Environnement s'est poursuivie. Jusque-là les compteurs étaient mécaniques et les index étaient relevés par les agents. L’avantage de ces nouveaux compteurs radio-relevés est d’éviter les erreurs de relève, d’obtenir un meilleur suivi de consommation des abonnés. La campagne se finalise en 2021 par les communes de Gignac, St André de Sangonis et Aniane.
  • Une étude pour le projet de réhabilitation du château d’eau de St André-de-Sangonis pour des travaux à venir à été réalisée. En terme de recherche en eau, des études ont également eu lieu pour un forage de reconnaissance à Le Pouget et à La Boissière.

Plusieurs opérations en eau potable ont été réalisées en 2021 :

Des travaux de renouvellement de réseaux ont été réalisés sur les communes suivantes :

  • La Boissière sur la RD111 et la route départementale RD27 sur 620 mètres linéaires avec également des changements de branchements ;
  • Saint-André-de-Sangonis, avenue Jean Jaurès avec 540 mètres linéaires renouvelés où plusieurs branchements ont été également remplacés car ce secteur était détecté comme fuyard (grosses fuites d’eau) ;
  • Pouzols, rue Fontaine des Pigeons où 326 mètres linéaires ont été renouvelés.
  • Aniane boulevard St Jean, 280 mètres linéaires de réseaux renouvelés avec des travaux effectués en 2 phases en coordination technique avec les futurs projets de la voirie communale (en lien avec la mairie)
  • Renouvellement du réseau d’eau potable sur 80 mètres linéaires au Hameau du Barry à Montpeyroux, en même temps que des travaux de voirie communale

Une étude pour le projet de réhabilitation du château d’eau de St André-de-Sangonis pour des travaux à venir a été réalisée. Suite aux études de projet, qui ont précisé l’urgence dans la réhabilitation du château d’eau, une consultation des entreprises de travaux a été effectuée afin de commencer rapidement le chantier. Celui-ci devait commencer dès la fin 2021 mais il a été repoussé en raison du retard important imputé aux opérateurs téléphoniques présents sur le toit de l’ouvrage qui ne peuvent pas démonter avant l’été 2022.

En terme de recherche en eau :

  • Des études ont été menées en 2020 pour un forage de reconnaissance à Le Pouget et à La Boissière. Cela a abouti en 2021 à la réalisation d’un forage d’exploitation F2 à Le Pouget et d’un forage d’exploitation Planasses bis à La Boissière.
  • En 2021, un diagnostic du puits du Pradel situé à St Bauzille de la Sylve a été mené pour vérifier son état et sa capacité à assurer les besoins futurs en eau.
  • La campagne de changement des compteurs en radio-relevés par la société LVD Environnement s'est poursuivie. Jusque-là les compteurs étaient mécaniques et les index étaient relevés par les agents. L’avantage de ces nouveaux compteurs radio-relevés est d’éviter les erreurs de relève, d’obtenir un meilleur suivi de consommation des abonnés. La campagne se finalise en 2022 par la communes de Saint-André-de-Sangonis.